Accueil > Actualité > Discovery Day

Discovery Day

vendredi 13 mai 2016, par Micheline

C’est à l’initiative d’Andrew Wise que l’on doit l’organisation d’une remarquable journée consacrée à l’œuvre du compositeur Albert Huybrechts.

JPEG - 21.9 ko
Programme de la journée

Le samedi 16 avril 2016, le public était invité sur le campus artistique deSingel à Antwerpen pour voir, écouter, comprendre et apprécier cette œuvre grâce à la participation de très nombreux artistes interprètes mobilisés pour cette occasion. Ce Discovery Day fut à plus d’un titre un vrai succès.

Le film documentaire S’enfuir de Joachim Thôme,le Quatuor Malibran, la chanteuse soprano Liesbeth Devos, Andrew Wise avec Tatiana Samouil, l’Orchestre royal philharmonique de Liège, tous unis dans le même projet : faire mieux connaître et sans doute découvrir la musique d’Albert Huybrechts.

Une formule de programmation dynamique et de qualité permettait d’approcher les différents aspects de l’univers musical du compositeur :

Le film documentaire S’enfuir évoquait les moments-clé de sa vie. Joachim Thôme, réalisateur et metteur en scène, a su mettre la musique d’Albert en parfaite adéquation avec les mots écrits par son jeune frère Jacques.

L’interprétation du Trio (1926) par Andrew Wise, Aldo Baerten, Leo De Neve et Justus Grimm fut une première approche magistrale. La chanteuse soprano Liesbeth Devos, tout en sobriété et en douceur expressive, accompagnée au piano par Andrew Wise, enchanta l’auditoire avec un florilège de mélodies composées sur des poèmes de Baudelaire, Emile Verhaeren, Edgar Allan Poe, Tristan Corbière et Francis James.

Le quatuor Malibran était lui aussi au rendez-vous pour interpréter entre autres les quatuors à cordes n°1 et n°2.

Andrew Wise nous invitait ensuite à une lecture-récital intitulée « Albert & Elisabeth ». Comment ne pas être séduit par son interprétation de la Sonate pour violon et piano (1925) accompagné par Tatiana Samouil ? Nous racontant le choc de la rencontre entre Albert et Elisabeth Cooligde, Andrew Wise nous fit comprendre à quel point la musique créée par Albert n’a rien à voir avec son personnage !

L’orchestre royal philharmonique de Liège offrit un somptueux bouquet final sous la baguette de Fayçal Karoui, avec le concours de la jeune soliste violoncelliste Camille Thomas.

En programmant cette journée, deSingel faisait preuve d’une réelle ouverture, montrant à quel point la musique est un langage universel dépassant toutes les frontières. Quelques mots de remerciement leur ont été adressés :

Ik heet Micheline Huybrechts, en ben één van de vier nichten van Albert Huybrechts. Namens mijn zusters, bedank ik U hartelijk voor uw prestatie. We weten hoe de interpretatie van de muziek van Albert Huybrechts erg moeilijk en veeleisend is. Dit was zeker een omvangrijke taak voor alle muzikanten. Wij verwelkomen het resultaat van uw werk, en wees ervoor gefeliciteerd. Onze vader Jacques Albert Huybrechts had ooit een wens uitgedrukt : dat de verzamelde werken van zijn broer gespeeld worden.

Nog eens, hartelijk dank aan iedereen voor deze « Discovery Albert Huybrechts » dag.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?