Accueil > Biographie > Le compositeur

Le compositeur

jeudi 1er juillet 1982, par Jacques Huybrechts

JPEG - 99.7 ko
Au piano-buffet à bougeoirs du salon (1933)

Il composait toujours au piano, posément, mesure après mesure, presque sans rature et avançant avec une régularité qui lui permettait presque de dire : « Tel jour, j’aurai fini ... »

Il ne disposait d’aucun autre instrument que son piano. On le voyait souvent chercher les doigtés en l’air. D’une chiquenaude au bougeoir, il imitait la cymbale et marquait la grosse caisse d’un coup de talon au plancher. [1]
Jacques Huybrechts


Albert Huybrechts a posé son élégante signature au bas de plus de trente œuvres. Sa musique, d’une criante humanité, nous permet d’atteindre les profondeurs de l’âme de cet homme secret.

L’œuvre d’Albert Huybrechts est à présent entrée dans la postérité. Sa création et sa vie, bornées par les deux guerres, ont pris à ce jour un recul de plus d’un demi siècle et bénéficient désormais de la reconnaissance du monde.

Il s’agit d’une œuvre dense et originale où le style, cohérent et continu, manifeste la soif de liberté de l’auteur entièrement voué à l’expression de la condition humaine.
Dans son travail de composition, Albert Huybrechts s’empare de nouveaux moyens d’expression. Recourant à la polytonalité, il adoptera toujours une formulation intelligible en trouvant dans la filiation du passé le fil conducteur de son évolution.

L’œuvre d’Albert Huybrechts se présente aujourd’hui à point nommé pour répondre à ceux qui ressentent un besoin viscéral de communication au sein d’un monde trop souvent condamné au silence. Cette œuvre est une "présence" que l’on ne peut ignorer sans perdre un maillon précieux de la chaîne des créations qui traversent les siècles.

De cette œuvre émane une puissante volonté de recréer un monde où se perpétue la force et l’honneur d’être Homme. [1]

Jacques Huybrechts


[1Extrait de « Albert Huybrechts, musicien prévenu de musique — Un dossier à instruire ».
Jacques Huybrechts - 1982